Et si vous empruntiez pour réaliser votre projet ?


 Article VIP    Validé le 22/06/2018    328 vues


Et si vous empruntiez pour réaliser votre projet ?

En France, le crédit à la consommation a le vent en poupe, avec une croissance de +5,9 % en décembre 2017.

Il faut dire qu’il s’avère être d’un grand secours pour financer un bien autre qu’immobilier.

Mais pour que le crédit à la consommation ne soit pas une source de stress, il est important d’étudier certains éléments.

Et jouer les détectives pour trouver LA banque qui deviendra son partenaire financier.

Crédit à la consommation : c’est quoi exactement ?

Le crédit à la consommation est un crédit destiné à :

  • Financer l’achat d’un bien de consommation, par exemple une voiture, un appareil électroménager, etc.
  • Financer des besoins privés : voyage, étude, travaux de rénovation...
  • Se constituer une trésorerie.

Le crédit à la consommation se présente sous la forme d’un contrat par lequel le prêteur (banque ou organisme spécialisé) s’engage à mettre à la disposition de l’emprunteur une somme d’argent (entre 200 € et 75 000 €) que ce dernier devra rembourser dans un délai défini et majorée des intérêts.

On distingue deux types de crédit à la consommation :

  • Les crédits à la consommation affectés : Ils sont destinés à l’achat d’un bien précis et sont souvent proposés sur les lieux de vente.
  • Les crédits à la consommation non affectés : C’est-à-dire qu’ils sont utilisés librement par l’emprunteur.

Ce sont :

  • Les crédits personnels
  • Les crédits renouvelables
  • La location avec option ou LOA
  • Et les découverts bancaires autorisés

Comment trouver son financement ?

En principe, tous les organismes dits spécialisés et les banques octroient des crédits à la consommation. 

Toutefois, de nombreux sites et organismes proposent des offres de crédit sur la toile, alors qu’ils n’ont pas d’autorisation.

Pour éviter ce genre d’arnaque, l’ACPR a publié la liste des organismes frauduleux sur son site en mars 2018.

Avant de choisir son organisme prêteur, il est primordial de vérifier plusieurs paramètres :

  • Sa situation financière et ses besoins ;
  • Le montant à emprunter ;
  • Son taux d’endettement. Il ne doit pas dépasser 33 %. Pour le calculer, c’est très simple : il faut additionner toutes les mensualités, puis diviser le montant par celui de ses revenus et multiplier par 100. Petite astuce : inclure le loyer dans les mensualités si l’on est locataire ;
  • Sa capacité de remboursement.

C’est seulement après que l’on peut choisir l’offre de crédit à la consommation adaptée à ses moyens, en tenant compte du cout total de l’emprunt, du taux d’intérêt, du cout de l’assurance emprunteur et des frais annexes (frais de dossier, agios, cotisations...).

Ce site permet de comparer toutes les offres des établissements de crédit en un seul coup d’œil.

Crédit à la consommation : quelles protections pour l’emprunteur ?

Le crédit à la consommation est régi par les articles L. 311-1 et L.312-1 et suivants du Code de la consommation qui définissent les droits des consommateurs.

Leur champ d’application concerne le crédit à la consommation en lui-même et le cautionnement éventuel d’une personne physique ou morale.

Entre autres, ces articles imposent à l’organisme prêteur à :

  • Recevoir l’emprunteur en entretien personnalisé avant toute souscription à un crédit à la consommation
  • Donner toutes les informations utiles à l’emprunteur : modalités de remboursement, remboursement anticipé, taux annuel effectif global du prêt ou TAEG, délai d’acceptation et de rétractation, risques encourus en cas de défaut de paiement, etc.

2013 - 2018 © The Oueb