GFV, ce placement qui a le vent en poupe auprès des épargnants français


 Article VIP    Validé le 31/07/2020    25 vues


GFV, ce placement qui a le vent en poupe auprès des épargnants français

Qu’est-ce qu’un GFV ?

Le GFV, acronyme de groupement foncier viticole est une société civile créée par des particuliers personnes physiques (dont le nombre est limité) qui en deviennent les associés.

Son objet est d’acquérir des vignobles rigoureusement choisis sur des critères stricts (emplacement, notoriété et réputation du domaine, classement de la propriété, etc.) et de les louer à des viticulteurs professionnels (appelés exploitants) via un bail à long terme de 18 ans minimum.

En contrepartie des terres, des bâtiments... les exploitants viticoles paient un loyer calculé tous les automnes par la Préfecture en tenant compte du cours officiel des fermages

Les GFV sont encadrés par la loi n° 701299 du 31 décembre 1970, modifiée par la loi n° 80502 du 4 juillet 1980.

Ils sont présents dans toutes les régions viticoles de France vous permettant ainsi de choisir le domaine viticole dans lequel vous voulez investir en fonction de vos préférences ou encore de la notoriété de la région.

Tous les ans, vous recevez des revenus financiers et/ou en nature (bouteilles de vin issues de votre domaine) issus des fermages au prorata de votre participation dans le GFV.

Par ailleurs, il vous est également possible d’acquérir d’autres bouteilles de vin au tarif propriétaire pour compléter votre cave.

À tout moment, vous pouvez vendre vos parts dans un GFV au prix d’émission, sans frais de cession.

En cas de plus-value à la revente, c’est le régime des plus-values immobilières qui s’applique.

Pourquoi investir dans un GFV ?

En investissant dans un GFV, vous alliez plaisir et rendement.

Le plaisir de déguster vos propres vins tout en touchant tous les ans des revenus stables et sûrs.

Et pour cause, même en cas de sécheresse ou de tempête, l’exploitant agricole est tenu de payer son loyer.

Ainsi, les risques sont minimes pour votre investissement, d’autant plus que celui-ci est partagé par tous les associés.

Le rendement annuel d’un GFV est de 2 % à 3 %, bien plus qu’une assurance-vie ou le livret A.

De plus, la valeur des parts est revalorisée en fonction du prix des vignobles de la région d’investissement et du prix du foncier des bâtiments du domaine.

En outre, en investissant dans un GFV, vous bénéficiez d’une fiscalité avantageuse.

Dans les détails, vos revenus sont considérés comme des revenus fonciers et vous êtes imposé au régime du microfoncier si vos revenus annuels sont inférieurs à 15 000 €.

Dans ce cas, vous profitez d’un abattement de 30 % et ne déclarez que 70 % de vos revenus au fisc.

Au-delà, vous êtes imposé à l’impôt sur le revenu au régime réel (néanmoins, vous pouvez également choisir cette option même si vos revenus sont inférieurs à 15 000 €).

Vous pourrez alors déduire toutes les charges liées au GFV telles que les frais de gestion, la taxe foncière, les intérêts d’emprunt, etc.

Enfin, les GFV sont gérés par des sociétés de gestion spécialisées.

Sachez que groupementfoncierviticole.com est agréé par l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers. Ce qui vous garantit assurance et fiabilité pour votre investissement viticole.

2013 - 2020 © The Oueb