Comment réaliser un sous-titrage audiovisuel ?


 Article VIP    Validé le 13/10/2020    26 vues


Comment réaliser un sous-titrage audiovisuel ?

Comment réaliser un sous-titrage audiovisuel ?

Aujourd’hui, l’utilisation de la vidéo est omniprésente dans la communication sur le web.

Le développement rapide des plateformes YouTube, Vimeo, Instagram etc. en est l’illustration parfaite.

Les entreprises ont compris que la vidéo est un formidable moyen de communiquer, en France mais aussi au-delà de nos frontières.

Le sous-titrage va permettre d’atteindre des milliers d’internautes.

Comment réaliser un sous-titrage vidéo ?

Il est possible de réaliser le sous-titrage soi-même, pour peu que vous soyez à l’aise avec la traduction et avec les outils audiovisuels.

Vous pouvez donc vous lancer seul. 

Première étape : la transcription de la vidéo

Cette étape consiste à écrire dans un fichier word ou texte, tout ce que vous entendez à l’écran.

Le but est d’obtenir un script de votre vidéo. Une fois le script obtenu, il faudra passer à la traduction.

Deuxième étape : la traduction du script

Cette étape est importante et ne dois pas être négligée.

En effet, vous allez traduire le texte pour le rendre compréhensible aux internautes à l’international. Selon votre profil, et vos objectifs, vous pourrez donc traduire le texte en anglais, en espagnol ou pourquoi pas en chinois.

Un conseil : évitez d’utiliser des outils de traduction automatique car il y a parfois des surprises de taille.

Troisième étape : la création des sous-titres

Il y a un choix très large d’outils pour la création des sous-titres. De l’outil simple et gratuit aux outils professionnels complexes et payant.

Le principe est en général le même : on visualise sur une timeline (barre de temps) la bande son et la bande vidéo et en faisant des coupes (entrée / sortie), on isole un bout de son et on insère le sous-titre correspondant à partir du fichier de script traduit.

Quatrième étape : l’export

Une fois le travail de création de sous-titres terminé, c’est assez fastidieux surtout si la vidéo est longue, il sera possible d’exporter les sous-titres dans un format de type SRT.

On peut également exporter la vidéo finale avec incrustation des sous-titres. La méthode diffère selon le logiciel de montage utilisé.

Au final

Toutes ces étapes sont assez longues, mais le résultat en vaudra la peine.

Vous pourrez alors publier votre vidéos sur les plateformes vidéo comme YouTube mais aussi sur les réseaux sociaux pour toucher une large cible.

Si vous n’êtes pas un spécialiste de la traduction ou de la création de sous-titres, ou si vous n’avez pas le temps et que ce n’est pas votre cœur de métier, vous pourrez confier le sous-titrage à une agence de traduction.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb