Les différentes étapes d’une acquisition immobilière


 Validé le 27/06/2014    1125 vues


Les différentes étapes d’une acquisition immobilière

L'achat d'une maison suit différentes étapes : la recherche du bien, la proposition d'une offre d'achat, la signature d'un compromis de vente et de l'acte de vente ainsi que la remise du prix.

Choisir le bien et signer un compromis de vente

Certains sites spécialisés comme L'immobilier des particuliers proposent une large sélection de biens immobiliers à vendre.

Ils aident les acheteurs quant au choix de leur future acquisition. Une fois cette étape réalisée, ceux-ci contactent le vendeur afin de lui soumettre une offre d'achat.

Cette offre engage l'acheteur vis-à-vis du propriétaire qui est libre de l'accepter ou non.

Si l'offre d'achat est acceptée, les futurs acquéreurs auront la possibilité de faire appel à un notaire pour la signature du compromis de vente.

Ils versent les 10 % du prix d'achat ainsi que les frais de rédaction du compromis de vente à cette occasion.

Le vendeur apporte, quant à lui, les résultats des diagnostics immobiliers obligatoires du bien : loi Carrez, diagnostic plomb, diagnostic amiante, diagnostic termites, diagnostic de performance énergétique, diagnostic gaz, diagnostic électricité...

Souscrire un prêt et signer l'acte de vente

Les acheteurs disposent d'un délai de trois mois après la signature du compromis de vente pour souscrire un crédit immobilier.

Deux cas peuvent se produire :

  • Le prêt est refusé : les acheteurs ont alors la possibilité de poursuivre la vente s'ils ont les moyens de le faire, mais ils peuvent également y renoncer et récupérer leur dépôt de garantie.
  • Le prêt est accepté : un délai de dix jours est requis avant acceptation de la part des acheteurs.

Les acheteurs et les futurs acquéreurs se rendent chez le notaire pour signer l'acte de vente. L'agent immobilier est également présent.

Après lecture de l'acte et acceptation des termes du contrat par les deux parties, les clefs du bien sont remises en échange du versement du prix de l'achat.

Le paiement se fait soir par chèque soit par virement sans obligations particulières et en fonction des possibilités des acheteurs.

Le notaire accompagne généralement ces derniers et leur apporte plus de conseils quant à la réalisation des différentes démarches.

La dernière étape de l'acquisition immobilière consiste à la remise du prix. Dans la plupart des cas, la somme remise au vendeur n'est pas complète.

Le remboursement du prêt immobilier en cours ainsi qu'une provision indispensable à la réalisation de l'acte de mainlevée sont en effet prélevés sur ce montant.

Sources :

  • empruntis.com/financement/actualites/

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb