Destruction des roches : ce qu’il faut savoir


 Validé le 14/07/2014    793 vues


Destruction des roches : ce qu’il faut savoir

Pour la destruction des roches, des outillages et des méthodes précises en fonction du cas...

Pour la réalisation d'un forage de roches, de nombreux points doivent être pris en compte.

Il s'agit surtout de la nature de la matière, qui présente diverses caractéristiques élémentaires.

En effet, selon ces critères, l'outil utilisé doit répondre aux exigences techniques du forage d'une roche donnée.

Voici donc des conseils sur ce domaine.

Il faut savoir que dans la destruction de roche, diverses techniques peuvent être utilisées.

Mais elles ne sont pas toujours les mêmes pour chaque type de roche.

Pour le schiste par exemple, le forage rotatif ne produit aucun effet, car en fait, cette méthode convient à une roche qui ne doit pas dépasser une résistance à la pression de 1500 bars.

Or, le schiste en dispose plus, c'est-à-dire 2000 bars. Dans un cas pareil, il est judicieux de se fier aux techniques de foration percutante, de forage rotary et de carottage.

Pour ce qui est de l'outillage, il existe divers types sur le marché.

Mais vous pouvez vous adresser également à un professionnel pour réserver une brise roche.

Ceci vous aidera à choisir au mieux un outil de qualité qui répondra à vos besoins. Dans ce cadre, on ne peut que vous recommander le site kiloutou.fr, où vous trouverez les matériels appropriés.

En matière de techniques de forage, on peut vous proposer en premier lieu la foration percutante. C'est la plus courante et la plus adaptée pour les roches de toute nature.

Vous pouvez l'utiliser soit avec des marteaux « hors du trou » ou « fond du trou ». En second lieu, il y a le forage rotary initialement employé pour le forage de puits de pétrole.

Aujourd'hui, on l'utilise également pour la foration de production dans les carrières et les tunnels. Vous pouvez dans ce sens choisir des trépans à molettes ou des tricônes.

De plus, cette technique est idéale pour forer des roches de types très dures atteignant une résistance de compression de 5000 bars.

En troisième lieu, il y a le forage rotatif s'utilisant spécifiquement dans le forage de roches tendres comme les mines de sel entre autres.

Enfin, on ne peut pas oublier le carottage qui s'emploie pour une prise d'échantillons avant une prospection. La méthode s'effectue avec des taillants annulaires, également appelés « couronnes ».

Si vous souhaitez donc découvrir les outillages idéaux pour votre installation de forage ce portail vous fournira aussi d'autres informations et des détails concernant les outils mis en vente. Alors, n'attendez plus allez sur cette page.

Sources :

  • kiloutou.fr/construction-amenagement/gros-oeuvre-beton/percer-perforer-fixer

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb