Les dispositifs fiscaux favorables à l'immobilier


 Validé le 14/12/2014    582 vues


Les dispositifs fiscaux favorables à l'immobilier

Des critères doivent être respectés pour pouvoir obtenir ces avantages. 

On est forcé de constater qu'il s'agit d'opportunités pour les personnes souhaitant se constituer un patrimoine.

La loi Censi-Bouvard

La loi en question accorde un statut particulier au statut de LMNP (Loueur en Meublé Non-Professionnel). 

En investissant dans un certain type de bien immeuble, le nouvel acquéreur va pouvoir bénéficier d'une déduction sur ses impôts égale à 11 % du montant initial de son investissement. 

Attention au plafond, la somme des 300 000 € ne peut être dépassée. 

Le montant de la réduction est à répartir sur une période de 9 ans, ce qui correspond à la durée d'un contrat de bail en règle générale. 

Les biens immobiliers sont strictement prévus par la loi

Il y a les résidences de tourisme, les résidences pour étudiants et les résidences pour adultes dépendants.

Le statut LMNP

Il faut savoir que ce statut correspond au régime de base de l'investissement en location. 

Le bailleur doit remplir certaines conditions pour l'obtenir comme ne pas avoir de revenus provenant de la location de ses biens qui dépassent les 23 000 €. 

Dans le cas contraire, le bailleur bascule dans le régime professionnel

Le statut LMNP à l'avantage d'obtenir une réduction d'impôt grâce au système de l'amortissement. 

Le principe veut que les charges liées à son bien sont déduites des revenus en provenance de la location. 

Il faut préciser que ce statut offre deux régimes. Le régime forfaitaire ou Micro-Bic et le régime d'imposition réel.

 

Il faut retenir que de tels dispositifs sont favorables à l'investissement des contribuables. 

Ils permettent d'obtenir un patrimoine tout en limitant le montant de ses impôts.

D'autres pages à consulter :

    2013 - 2020 © The Oueb