Aluminium anodisé et aluminium laqué en continu


 Article VIP    Validé le 13/06/2016    612 vues


Aluminium anodisé et aluminium laqué en continu

Aluminium laqué et aluminium anodisé

Au départ des industries métallurgiques, l'aluminium est présent en deux formes commerciales :

  • Bobines aluminium de 1000mm, 1250mm et 1500mm de largeur avec des épaisseurs et poids différents.
  • Plaques aluminium usinées à partir de la bobine d´aluminium, par application d'un processus d'aplatissement et de coupe. Les différentes mesures des plaques aluminium standard sont 1000mm x 2000mm, 1250mm x 1500mmx, 1500mm x 3000mm et 2000mm x 4000mm.

Tant les bobines comme les plaques aluminium sont fabriquées en différentes qualités - ou alliages.

Pour l´aluminium on peut trouver les alliages de la série 1000, 2000, 3000, 5000, 6000 et 7000.

Chaque série est adaptée à différents types d´applications ou méthodes d'usinage.

Comme nous avons expliqué, selon l'utilisation que vous voulez donner à l’aluminium, if faudra choisir une série ou une autre.

En plus du type de l´alliage, il est parfois nécessaire d'appliquer de procédés auxiliaires à l´aluminium pour améliorer certaines caractéristiques.

Parmi les principaux traitements nous pouvons citer deux : le processus de laquage de l´aluminium –appliquer une couche de peinture a la surface de l´aluminium selon une gamme de couleurs– et l´anodisation de l´aluminium – afin d´améliorer ses propriétés anti-corrosion.

Jusqu'à récemment, il était seulement possible de laquer et anodiser des plaques d´aluminium – quand le matériel été déjà découpé –, puisque les cuves où on introduisait l´aluminium avaient des mesures limitant la taille maximale des tôles.

Au début du nouveau siècle les progrès techniques on permit le traitement d´aluminium laqué en continu, de même que le traitements d´aluminium anodisé en continu.

Cela a été possible grâce à des rouleaux spéciaux à l'entré et à la sortie de la cuve, qui permet d´introduire et récupérer la bande d´aluminium sans modifier le processus d'anodisation et de laquage.

Pour que ce nouveaux processus soient possibles il est nécessaire de larges entrepôts, qui permettent d'étendre la bande d’aluminium, de manière que celle-ci passe par les différentes étapes du processus : aplatie sur des rouleaux, amorce dans la cuve, séché dans souffleuses et enroulé à nouveau par des rouleaux.

En plus il est nécessaire que l'ensemble du processus s´effectue dans une atmosphère contrôlée, puisque les impuretés peuvent contaminer le matériau et le lot complet serait rejeté.

Ce nouveau procédé de fabrication est intéressant pour toutes les entreprises qui utilisent bande d'aluminium laqué et bande d'aluminium anodisé pour ces applications ; industries de l´éclairage (plafond, halogène), fabrication de cadres (fenêtres, photographies), industrie de l'outillage (processus d'estampage de pièces) et autres puisque ce nouveau processus en continu diminue les coûts et temps de fabrication, en éliminant une étape de fabrication.

Pour la rédaction de cet article, des informations ont été reprises de ef.wikipedia.org/wiki/aluminium.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2019 © The Oueb