Fenêtre : quel type de vitrage choisir ?


 Validé le 25/10/2016    202 vues


Fenêtre : quel type de vitrage choisir ?

Selon vos moyens et l'isolation que vous souhaitez pour vos fenêtres, plusieurs types de vitrages existent.

Dans cet article nous feront une présentation complète des trois vitrages existant accompagnés de conseils, pour vous aider dans votre choix.

Le simple vitrage

Sur le simple vitrage, on retrouve une unique lame de verre (épaisse de 4 millimètres à 6 millimètres selon les fabricants). Ce sont les modèles les plus courants, les plus fins et, de ce fait, les moins chers. La transmission de la lumière est souvent optimale, puisqu'elle n'est « freinée » que par une seule couche de verre. Cependant, l'isolation laisse à désirer et est la moins performante du marché des fenêtres.

Caractéristiques

Transmission thermique : Ug proche de 6W/K.m²

Sachant que plus la valeur Ug est élevée, moins le vitrage est efficace.

Le double vitrage

Le double vitrage permet une épaisseur beaucoup plus épaisse située entre 20 millimètres et 24 millimètres. Cependant, il est possible de trouver des vitrages plus complets avec une épaisseur pouvant grimper jusqu'à 28 millimètres.

Contrairement aux idées reçues, le double vitrage le plus épais n'est pas spécialement plus performant. En effet, les 2 couches de verre le constituant, étant séparées par une zone d'air, des mouvements de convection peuvent se créer et ainsi réduire ses performances.

Cependant, le double vitrage reste tout de même beaucoup plus performant que le simple vitrage et c'est ce que nous allons voir dans ses caractéristiques. 

Caractéristiques 

Composition : 2 lames de verres dont chacune est séparée par une couche d'air. En terme d'épaisseur, les trois couches (verre/air/verre) sont généralement composées de manière suivante : 4 mm/12 mm/4 mm ou 4 mm/16 mm/4 mm ou, pour les plus épais, 4 mm/20 mm/4 mm

Transmission thermique : Ug proche de 2,8W/K.m², soit deux fois plus que le simple vitrage. Cependant, si l'on ajoute du gaz d'Argon, à la place de l'air, la valeur d'Ug peut atteindre les 1,2W/Km². Ce dernier modèle est plus onéreux, mais plus efficace.  

Le triple vitrage 

Le triple vitrage dispose d'une épaisseur optimale oscillant entre les 32 millimètres et les 36 millimètres. En matière d'isolation, ce type de vitrage reste la meilleure alternative. En revanche, son épaisseur apporte son petit lot de désavantages. En effet, cette dernière provoque une moins bonne transmission de la lumière. Elle limite également légèrement le passage de la chaleur du soleil. Pour finir, le vitrage est plus lourd et donc plus difficile à installer.  De plus, le triple vitrage est la solution la plus onéreuse. 

Caractéristiques 

Composition : Le triple vitrage dispose de trois couches de verres séparées par deux couches d'air. Ces dernières sont néanmoins plus importantes. Ainsi, les cinq couches (verre/air/verre/air/verre) sont régulièrement alternées de la manière suivantes : 4 mm/10 mm/4 mm/10 mm/4 mm ou de la manière suivante : 4 mm/12 mm/4 mm/12 mm/4 mm

Transmission thermique : Ug proche de 0,7W/K.m² 

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb