Ce que vous avez toujours voulu savoir sur les troubles sexuels chez l’homme


 Article VIP    Validé le 29/06/2017    396 vues


Ce que vous avez toujours voulu savoir sur les troubles sexuels chez l’homme

Il est très difficile pour un homme de parler ouvertement de ses troubles sexuels.

En effet, de tels troubles provoquent chez lui une perte de confiance en soi ainsi qu’un sentiment de honte.

Toutefois, en parler avec son partenaire peut aider à diminuer la frustration sexuelle de chacun et éventuellement à le résoudre.

Il faut noter que ce type de problème est rencontré par de nombreux hommes au moins une fois dans leurs vies.

Les troubles sexuels masculins qui touchent l’érection et l’éjaculation sont souvent bénins, mais peuvent nécessiter un véritable traitement lorsqu’ils sont récurrents.

Les troubles érectiles 

L’impuissance

L’impuissance est le premier trouble sexuel masculin causant de sérieuses répercussions psychologiques.

Celle-ci se définit par la difficulté ressentie par un homme de maintenir son érection même lorsqu’il est excité, rendant la pénétration impraticable.

Elle est sérieuse, car elle touche l’homme directement dans sa virilité.

Cependant, l’impuissance n’est pas à confondre avec la panne sexuelle qui est un trouble sexuel plus courant et temporaire.

Cette dernière peut d’ailleurs toucher les hommes de tout âge.

L’impuissance est un trouble chronique et augmente avec l’âge.

Son impact est parfois tel qu’elle entraine une diminution de la libido.

Les causes sont diverses :

  • L’âge
  • Le stress
  • L’alcool
  • Une dépression
  • Une pathologie
  • La fatigue
  • Des problèmes de couple
  • La consommation de drogue ou de médicaments, etc.

Le traitement se fera alors par une thérapie, une prise de médicaments par voie orale ou un changement d’hygiène de vie.

Attention : en cas d’impuissance, il est conseillé de consulter un médecin généraliste pour détecter une éventuelle pathologie.

L’automédication expose à des risques d’effets secondaires plus ou moins graves. 

Le priapisme

Le priapisme est un trouble sexuel inverse à l’impuissance.

Il se caractérise en effet par une érection persistante qui dure plusieurs heures.

Contrairement à une érection normale, le gland demeure mou.

De ce fait, en plus d’être gênante, cette situation peut s’avérer être particulièrement douloureuse.

Il faut tout de même noter que certains hommes ne ressentent aucune douleur durant le priapisme.

Que la douleur se fasse ressentir ou non, les conséquences du priapisme sont désastreuses.

En effet, s’il n’est pas stoppé immédiatement, il peut endommager les corps caverneux du pénis de manière permanente.

Dans un tel cas, si l’érection persiste il est conseillé d’essayer de le faire retomber l’aide d’une douche froide.

Si le pénis ne retrouve toujours pas son état de repos, il est avisé de se rendre rapidement aux urgences.

Les causes de priapisme ne sont pas toutes connues, mais il peut être dû à la prise de Viagra, à une hémopathie, à une infection urinaire, etc. 

Les troubles éjaculatoires 

L’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est un trouble sexuel masculin qui s’explique par le fait d’éjaculer quelques secondes avant, pendant ou après la pénétration.

Elle se caractérise donc par l’incapacité à maitriser son excitation sexuelle.

Bien que mal vécue, l’éjaculation précoce n’est pas une maladie.

Les raisons peuvent être aussi psychologiques qu’organiques : le stress, l’anxiété de la performance, une trop forte stimulation sexuelle, une consommation abusive de drogue ou d’alcool, le manque d’expérience, des lésions au niveau de la moelle épinière, etc.

Certes l’éjaculation est un mouvement inné, mais pas l’excitation.

Justement parmi les traitements de l’éjaculation figurent des exercices visant à retenir l’excitation.

Ainsi, en la retenant un homme peut prolonger son plaisir et retarder son éjaculation.

Un traitement médical existe, il s’agit notamment du Priligy qui est disponible uniquement sur prescription médicale.

Une thérapie est également de rigueur si la cause de ce trouble est psychologique. 

L’anéjaculation

L’anéjaculation se définit par l’absence de sperme que l’orgasme masculin soit atteint ou non.

Ce trouble sexuel masculin est sans doute le plus méconnu, car il touche très peu de personnes.

Il est à noter que l’anéjaculation se manifeste surtout durant l’acte sexuel avec un partenaire que lors de la masturbation.

L’anéjaculation est qualifiée de primaire lorsqu’il est présent dès l’entrée dans la vie sexuelle.

Il est qualifié de secondaire lorsqu’il survient des années après.

Les causes sont encore méconnues, mais les professionnels de santé s’accordent à dire que les causes sont surtout psychologiques.

L’anéjaculation peut, entre autres, être due à une peur de l’éjaculation, une éducation trop stricte, une relation tendue avec le partenaire, etc.

Les causes peuvent être également physiologiques : une malformation des conduits génitale et urinaire, une maladie neurologique, la prise de médicaments, etc.

Si ce trouble sexuel est dû à une cause psychologique, une sexothérapie sera nécessaire pour se libérer des névroses et améliorer son estime de soi.

Par contre, si le trouble est physiologique, ce trouble se soigne auprès de médecins comme les endocrinologues et les urologues. 

Sources

2013 - 2017 © The Oueb