Page d'accueil du site : Le syndrome de Diogène

Le syndrome de Diogène : Tout savoir sur cette maladie


 Site VIP    Validé le 29/06/2017    334 vues

Qui est touché par le symptôme ? Comment reconnaitre un Diogène ?

Le trouble comportemental appelé également syndrome de Diogène pourrait se résumer à des symptomes d’accumulation compulsive d’objets et une négligence de l’hygiène domestique et parfois corporelle mais c'est objectivement plus complexe qu'il n'y parait. Bien qu'il existe peu d'études sur le sujet, tout tend à montrer que les cas de Diogène sont très différents. Malgré tout, dans un grande majorité des cas, d’après le docteur Jean-Claude Monfort, un des spécialistes français du sujet, le signe le plus remarquable est que « ces personnes ne demandent jamais rien alors qu’elles auraient besoin de tout ».

Ce syndrome touche aussi bien les jeunes et que les personnes agées même si le nombre de cas est plus élévé chez les femmes de plus de 60 ans (notamment du à un espérance de vie plus grande). Ils ont un rapport au corps excessif, soit très propre ou très sale, un rapport à l'habitat particulier, soit excessivement propre ou très sale (incurie du logement) couplé d'une tendance à l'accumulation d'objets, aussi appelé syllogomanie. Enfin, et c'est le plus fréquent, un rapport aux autres disproportionné avec la plupart du temps un isolement prononcé et une exclusion totale de la société. Dans certains rares cas, ces personnes peuvent être parfaitement insérées dans la société.

Que faire ? Prise en charge éthique et psychologique

L'isolement et le comportement excessif des personnes atteintes du syndrome de Diogène complique particulièrement la prise en charge. Tout dépend en fait du bilan médico-social. Dans le cas de la mise en évidence de l’existence d’une maladie de type démence comme Alzheimer ou la schizophrénie, la seule issue est l'hospitalisation. Si le diagnostic est inverse, c'est plus difficile de faire quoi que ce soit car la loi française n’impose pas à un médecin d’intervenir lorsqu’une personne jouit de sa pleine capacité, c'est une question de liberté d'autrui.



2013 - 2019 © The Oueb