Page d'accueil du site : Saint-André de Clerlande

Saint-André de Clerlande : Un monastère bénédictin à proximité de Louvain-la-Neuve et Ottignies


 Site VIP    Validé le 05/10/2017    253 vues

Fondation

Le monastère de Clerlande a été fondé en 1970 à Ottignies par l’abbaye Saint-André de Zevenkerke-Bruges, au moment de l’implantation de l’Université Catholique à Louvain-la-Neuve.

À flanc de colline, dans le bois de Lauzelle, l’architecte Jean Cosse et le Père Frédéric Debuyst ont dessiné, dans un écrin de pins sylvestres, un « monastère-maison », devenu au fil des ans un petit hameau. Pour les frères qui y vivent comme pour les hôtes ou les visiteurs, le monastère est un îlot d’intériorité et d’accueil, de solitude et de rencontre.

Plus de quarante ans après sa fondation, la communauté a déjà son histoire, ponctuée d’entrées et de départs, de missions dans le pays et en Afrique, de multiples collaborations avec l’Église locale, d’une floraison de publications, et de services assurés dans le monde monastique. 

Le lieu et les personnes

Ce lieu discret et ouvert, silencieux et bruissant, a ainsi permis de belles initiatives qui ont conduit les frères bien au-delà de Clerlande.

Il est toujours offert à ceux qui cherchent à entendre les appels de l’Esprit dans les bruits du monde. 

Accueil

Le monastère accueille toute personne souhaitant profiter du retrait et du calme pour un temps de réflexion, de recherche spirituelle ou de repos en harmonie avec la vie de la communauté. Les moines privilégient un accueil simple et amical dans le respect des convictions personnelles et une discrète convivialité.

L’hôtellerie dispose de 7 chambres individuelles ou de couples et 5 chambres pour des jeunes. Les hôtes prennent leurs repas au réfectoire des frères qui peut accueillir au maximum 15 personnes. Ils participent librement aux temps de prière de la communauté.



2013 - 2019 © The Oueb