Page d'accueil du site : Voltaic

Voltaic : Expert en installation solaire sur la Suisse. Rentabilisez votre énergie électrique maintenant !


 Site VIP    Validé le 11/01/2021    32 vues

Les avantages peuvent être résumés comme suit :

  1. l'absence de tout type d'émission polluante ;
  2. l'économie des combustibles fossiles ;
  3. la fiabilité des systèmes car il n'y a pas de pièces mobiles ;
  4. les coûts d'exploitation et de maintenance sont réduits au minimum ;
  5. la modularité du système (pour augmenter la puissance de la centrale, il suffit d'augmenter le nombre de modules).

Qu'est-ce qu'un système photovoltaïque ?


Un système photovoltaïque transforme directement l'énergie solaire en énergie électrique. Il est essentiellement composé de

les modules ou panneaux photovoltaïques ;
onduleur, qui transforme le courant continu généré par les modules en courant alternatif ;
les panneaux électriques et les câbles de connexion.

Les modules sont constitués de cellules en matériau semi-conducteur, dont la plus utilisée est le silicium cristallin. Ils représentent la partie active du système car ils convertissent le rayonnement solaire en énergie électrique.

Les systèmes photovoltaïques peuvent être connectés au réseau de distribution d'électricité (connectés au réseau) ou directement aux utilisateurs isolés (autonomes), généralement pour assurer la disponibilité de l'électricité dans les zones isolées. En outre, il faut garder à l'esprit que le système photovoltaïque se caractérise par un coût initial élevé (essentiellement en raison du coût élevé des modules) et par une production discontinue en raison de la variabilité de la source d'énergie (le soleil).


Quelle est la différence entre un système photovoltaïque et un système solaire thermique ?

Les deux types de systèmes utilisent le soleil comme source d'énergie, en capturant son rayonnement par des surfaces de captage : alors que les modules photovoltaïques transforment directement le rayonnement solaire en électricité, les panneaux solaires thermiques utilisent l'énergie thermique du soleil pour chauffer l'eau destinée à un usage sanitaire ou au chauffage des locaux.


Qu'entend-on par puissance nominale du système photovoltaïque ?

La puissance nominale (ou maximale, ou crête, ou plaque signalétique) du système photovoltaïque est la puissance électrique du système déterminée par la somme des puissances nominales (ou maximales, ou crête, ou plaque signalétique) individuelles de chaque module photovoltaïque faisant partie du même système, mesurées dans des conditions standard (température égale à 25°C et rayonnement égal à 1 000 W/m2).
Où peut-on installer un système photovoltaïque ?

Les modules photovoltaïques peuvent être placés sur n'importe quelle dépendance d'un bâtiment (toit, façade, terrasse, etc.) ou sur le sol. La décision doit être prise en fonction de l'existence des exigences suivantes sur le site d'installation :

  • la disponibilité de l'espace nécessaire pour installer les modules ;
  • l'exposition et l'inclinaison correctes de la surface du module.


Quelle est la place occupée par un système photovoltaïque ?

En ce qui concerne principalement les petites applications (toits photovoltaïques) et les modules en silicium cristallin, une valeur indicative de l'occupation de la surface est d'environ 8 à 10 mètres carrés par kW de puissance nominale installée.


Quelle quantité d'électricité produit un système photovoltaïque ?

La production annuelle d'électricité d'un système photovoltaïque dépend de plusieurs facteurs :

  1. le rayonnement solaire incident sur le site de l'installation ;
  2. l'orientation et l'inclinaison de la surface des modules
  3. absence/présence d'ombres ;
  4. les performances techniques des composants du système (modules, onduleurs et autres équipements).

Comment le système photovoltaïque est-il connecté au réseau ?

Le schéma de connexion au réseau du système est défini par le gestionnaire de réseau auquel le système doit être connecté. Il est donc nécessaire de se référer aux normes techniques mises à disposition par le gestionnaire de réseau local. Il est également possible de consulter la norme CEI 11-20 pour le raccordement au réseau des usines de production connectées aux réseaux BT et MT.


Combien coûte un système photovoltaïque et quels sont les coûts de maintenance ?

Les valeurs approximatives des coûts des plantes varient de 7 000 €/kWp pour les petites plantes à un peu moins de 5 000 €/kWp pour les grandes plantes. Le coût annuel de maintenance est assez faible : il est normalement estimé à environ 1 % du coût du système.


Combien de temps un système photovoltaïque peut-il durer ?

Dans l'analyse technique et économique, il est habituel de se référer à une durée de vie utile globale de 20-25 ans. En particulier, les modules, qui sont les composants les plus importants d'un point de vue économique, ont une durée de vie garantie de plus de 20 ans.
À qui doit être adressée la demande de raccordement au réseau d'un système photovoltaïque ?

La partie responsable qui a l'intention de construire le système photovoltaïque soumet la demande de raccordement au réseau au gestionnaire de réseau local.

Comment évaluer la production annuelle d'électricité prévue ?

L'évaluation peut être réalisée à partir des données d'insolation du territoire italien sur surface horizontale rapportées dans la norme UNI 10349 : "Chauffage et refroidissement des bâtiments". Données climatiques".

Ces données doivent être corrigées par rapport à l'exposition et à l'inclinaison réelles du champ photovoltaïque et transformées en productibilité annuelle sur la base du rendement de la plante. Il existe des logiciels spécifiques qui permettent d'effectuer ce calcul.

Les valeurs indicatives de la production annuelle prévue sont comprises, pour chaque kW de puissance installée, entre 1 000 kWh dans les régions du nord et 1 500 kWh dans les régions du sud.


Combien de temps faut-il pour récupérer le capital investi ?

En première approximation, on peut estimer un temps de retour sur investissement entre 8 et 12 ans. Toutefois, il faut tenir compte du fait qu'elle dépend de plusieurs variables telles que : la quantité de rayonnement solaire disponible (en fonction de la latitude du site d'installation et de l'orientation), le coût par kW de l'investissement (en fonction de la taille de l'installation), la valeur de l'énergie produite (valeur des tarifs d'incitation et valeur de l'énergie utilisée) et la reconnaissance éventuelle de la prime liée à une utilisation efficace de l'énergie.


Qu'entend-on par gestionnaire de réseau local et distributeur local ?

Le gestionnaire de réseau local est l'entité chargée de la gestion du réseau électrique relatif au site où le système photovoltaïque du demandeur sera installé. Les demandes relatives à la connexion du système au réseau et à l'installation éventuelle de compteurs d'électricité doivent être adressées au gestionnaire de réseau local. Le distributeur local est l'entité qui s'occupe de la fourniture d'électricité aux clients captifs ; il peut coïncider avec le gestionnaire de réseau s'il est propriétaire du réseau de distribution auquel l'utilisateur est connecté.


Quelle est la différence entre le marché captif et le marché libre ?

Le marché captif comprend tous les clients qui peuvent stipuler des contrats de fourniture d'électricité exclusivement avec le distributeur qui fournit le service dans la zone territoriale où le client est situé.

D'autre part, les clients qui sont en mesure de conclure des contrats de fourniture avec n'importe quel producteur, distributeur ou grossiste, sans dépendre du distributeur au réseau électrique duquel ils sont raccordés, appartiennent au marché libre. Depuis le 1er juillet 2004, tout client autre qu'un client national est éligible.

Est-il possible d'accumuler l'énergie photovoltaïque produite ?

C'est possible et particulièrement utile pour les systèmes photovoltaïques qui ne sont pas connectés au réseau électrique (refuges de montagne, etc.), dont la production, nous le rappelons, n'est pas encore encouragée.

En revanche, pour les installations incitant à la consommation et raccordées au réseau, l'énergie excédentaire peut

  1. être injectées dans le réseau et retirées plus tard lorsque la production est inférieure à la consommation (installations ne dépassant pas 20 kW qui choisissent le service d'échange sur site) ;
  2. être vendus à l'exploitant du réseau (les usines qui choisissent la vente sur le réseau).

Est-il possible de créer une centrale électrique qui produise au-delà de sa propre consommation ?

C'est possible, mais il est bon de faire la distinction entre deux cas :

  1. pour les centrales d'une puissance inférieure ou égale à 20 kW qui bénéficient du service d'échange sur site, l'électricité injectée dans le réseau et non consommée au cours de l'année de référence constitue un crédit, en termes énergétiques mais non en termes économiques, qui peut être utilisé pendant les trois années suivant celle où il a été acquis.
  2. Au terme des trois années suivantes, tout crédit résiduel est annulé ;
  3. pour les systèmes de plus de 20 kW et pour ceux jusqu'à 20 kW qui n'ont pas accès au service d'échange sur place, il est possible de vendre au réseau l'énergie non consommée sur place.

Est-il possible d'installer un système photovoltaïque sur un condominium, éventuellement en utilisant des parties communes ?

Oui, sous réserve de l'autorisation de l'assemblée de la copropriété.


Est-il possible de réaliser des systèmes photovoltaïques avec des composants déjà utilisés dans d'autres systèmes ?

Non, les composants doivent être de construction neuve ou en tout cas ne pas être déjà utilisés dans d'autres systèmes.


Que signifie la modernisation du système photovoltaïque ?

La mise à niveau est l'intervention technologique effectuée sur un système en fonctionnement depuis au moins deux ans, consistant en une augmentation de la puissance nominale du système, par l'ajout de modules photovoltaïques dont la puissance nominale totale n'est pas inférieure à 1 kW.

La production bénéficiant des incitations est celle qui dépasse la moyenne arithmétique de la production annuelle des deux dernières années.

Pour les mises à niveau d'installations non équipées du groupe de mesure de l'énergie produite, la production supplémentaire est égale à l'énergie totale produite à la suite de la mise à niveau, multipliée par le rapport entre l'augmentation de la puissance et la puissance totale après la mise à niveau.


Qu'entend-on par rénovation du système photovoltaïque ?

Il s'agit de l'intervention technologique réalisée sur un système en fonctionnement depuis au moins vingt ans qui consiste à remplacer par de nouveaux composants au moins tous les modules photovoltaïques et l'unité de conversion du courant continu en courant alternatif.


Qui prend les relevés de l'énergie produite ?

La personne qui effectue les relevés diffère selon la puissance du système. En détail, dans le cas des systèmes à puissance nominale :

  1. Entre 1 et 20 kW, qu'ils utilisent ou non le service d'échange sur place, c'est le gestionnaire du réseau local qui effectue les relevés de l'énergie électrique produite, en plus de l'installation et de l'entretien des équipements de mesure ;
  2. Au-delà de 20 kW, qui alimentent le réseau avec toute l'électricité produite, c'est le gestionnaire de réseau local auquel le système est connecté qui fait l'enquête. En outre, les responsables doivent envoyer, sur une base annuelle et en se référant à l'année solaire précédente, une copie de la déclaration de production d'électricité soumise au Bureau technique des finances ;
  3. Au-delà de 20 kW, qui n'alimentent pas le réseau avec toute l'énergie électrique produite, la partie responsable peut choisir d'utiliser ou non le gestionnaire de réseau auquel l'installation est raccordée pour la détection de l'énergie produite. Dans ce cas également, la partie responsable doit transmettre à la partie chargée de la mise en œuvre, sur une base annuelle et en se référant à l'année solaire précédente.

Outre le tarif incitatif, existe-t-il d'autres mécanismes qui rémunèrent l'électricité produite ?

Si une personne possède ou dispose d'un système photovoltaïque d'une puissance maximale de 20 kW, elle peut alternativement

vendre l'électricité produite sur le marché libre :
par le biais de contrats bilatéraux avec des grossistes ou des clients finaux libres ;
par le biais de la Bourse du pouvoir ;
vendre l'électricité produite à un prix administré au gestionnaire de réseau auquel la centrale est raccordée ;
profiter du service d'échange sur place, en s'adressant à l'entreprise de distribution compétente dans la région où se trouve l'usine.

Pour les installations de plus de 20 kW, seules les options 1 et 2 sont disponibles.
Pour les installations de plus de 20 kW, dois-je déclarer en tant qu'autoproducteur à la fin de l'année à l'UTF uniquement l'excédent qui va dans le réseau ou l'énergie totale produite ?





D'autres pages à découvrir

Installation de panneaux photovoltaïque en Suisse : Quel est l'effet photovoltaïque ? C'est un principe tout à fait naturel qui se produit lorsque le rayonnement solaire traverse un matériau semi-conducteur, dans notre cas le silicium cristallin, dont est fait le panneau photovoltaïque, bien que les technologies modernes étudient également l'utilisation d'un alliage entre le cadmium et le tellure. Le silicium est un élément présent en grande quantité dans la nature, (le deuxième à la surface de la terre après l'oxygène) est un excellent semi-conducteur, et selon sa structure cristalline se distingue en silicium monocristallin ou polycristallin, alors que s'il n'a pas de structure on l'appelle silicium amorphe. C'est de ce matériau qu'est faite la cellule solaire. Lorsque les photons du rayonnement solaire, des particules de masse à charge nulle, passent à travers une cellule photovoltaïque, ils rompent les liens présents entre les électrons du silicium, qui peuvent se déplacer librement, laissant des positions libres, appelées espaces, qui agissent comme des charges positives. Par conséquent, une partie de la cellule photovoltaïque présente un excès de charges négatives, les électrons, tandis que l'autre partie présente des charges positives, les espaces, produisant un champ électrique dans la structure du semi-conducteur, qui fait bouger les deux éléments dans des positions opposées générant une tension entre le côté positif et le côté négatif (correspondant aux deux côtés du module photovoltaïque, celui exposé au soleil et celui en contact direct avec le lieu d'installation). La magie réside dans le fait qu'en connectant les deux parties avec des fils à une charge, comme une ampoule, une tension est générée au sommet de la charge elle-même, produisant un courant électrique, qui est traité par dopage (à l'intérieur des deux parties de la cellule photovoltaïque) pour convertir le rayonnement solaire en électricité. Qu'est-ce qu'un système photovoltaïque ? Un système photovoltaïque est un système qui utilise le rayonnement solaire pour générer un courant électrique continu par l'effet photovoltaïque. Transformé en courant alternatif, grâce à un onduleur, il peut être utilisé pour alimenter les appareils électriques de notre maison (lave-vaisselle, chauffe-eau, four électrique, télévision, aspirateur). Le système photovoltaïque est constitué de petites cellules photovoltaïques, en silicium amorphe, mono ou polycristallin, caractérisées par de petites bandes d'argent en surface, qui sont les contacts chimiques pour la connexion en série de plusieurs cellules, pour former un module photovoltaïque. C'est précisément l'union de plusieurs modules pour former le système photovoltaïque. Pour plus d'informations, consultez également l'article informatif sur les systèmes photovoltaïques. Avec l'installation d'un système photovoltaïque, puis-je oublier le réseau électrique ? La réponse est non. Le panneau ou module photovoltaïque est, oui, un système éco-durable pour produire de l'électricité à partir du rayonnement solaire, mais celui-ci n'est absorbé qu'à 6/15%, et le courant produit n'est pas toujours en mesure de satisfaire complètement les besoins énergétiques. Que sont les panneaux photovoltaïques en silicium monocristallin, polycristallin, amorphe ou en couche mince ? Les panneaux photovoltaïques monocristallins sont constitués de cellules de silicium homogènes, découpées dans des lingots extraits de la nature. Ce type a un coût plus élevé car le silicium se trouve dans la nature en grande quantité, mais pas à l'état libre ; Les panneaux photovoltaïques polycristallins sont cependant produits à partir des déchets de découpe des lingots monocristallins. Il s'agit d'un silicium moins homogène, mais dont les performances sont similaires et le coût faible ; les panneaux photovoltaïques en couches minces sont construits avec de fines couches de silicium qui réduisent les coûts, trouvent une large application sur des surfaces flexibles et sont particulièrement adaptés à l'intégration architecturale ou dans des bâtiments soumis à des restrictions ou contraintes environnementales ; Les panneaux de silicium amorphe consistent en une feuille transparente de silicium amorphe (sans structure) traitée chimiquement pour augmenter la conductivité. C'est pourquoi ils constituent la solution la plus économique parmi les panneaux photovoltaïques, mais ont un faible rendement thermique. Que sont les modules de concentration ? Un système solaire photovoltaïque à concentration ne suppose pas une opération par l'effet photovoltaïque, mais le rayonnement solaire est utilisé pour chauffer un fluide caloporteur, tel que le gaz, l'huile minérale, les sels fondus, etc., produisant à son tour de l'énergie mécanique puis électrique. Le module photovoltaïque à concentration "concentre" donc le rayonnement solaire sur un petit nombre de cellules, qui ne tombe pas directement sur celles-ci, mais sur des systèmes optiques qui en multiplient l'intensité, réduisant ainsi les coûts de production et de traitement du silicium : le système optique le plus utilisé est la lentille de Fresnel, similaire à celle utilisée dans les phares de nos voitures.

  https://voltaic.ch/solutions/photovoltaique-suisse/

Installation photovoltaïque sur Lausanne : Quel est le panneau photovoltaïque le plus pratique ? Le panneau photovoltaïque qui convient à tout le monde n'existe pas. Le panneau en silicium amorphe a un coût inférieur, mais nécessite plus d'espace et plus de modules (équilibrage des coûts) ; le type de silicium mono et polycristallin, nécessite moins de modules, mais a des coûts plus élevés (équilibrage). On peut en déduire que l'idée d'économies n'est valable que si elle est évaluée au cas par cas, en fonction du nombre de modules nécessaires, de l'espace et de nombreux autres facteurs. Il n'existe donc pas de module photovoltaïque optimal pour tout le monde, mais il est toujours nécessaire d'évaluer la situation individuelle : consommation moyenne, budget disponible, lieu de placement du système et son exposition, climat, etc. Si j'ai une ligne électrique de 3 kW dans ma maison, dois-je acheter un système photovoltaïque de 3 kWc ou puis-je choisir une autre puissance ? La réponse est très simple si nous partons du fait qu'un système photovoltaïque est capable de fournir une énergie continue et constante pendant les heures d'ensoleillement, qui est injectée dans le réseau de votre fournisseur d'électricité. Il est clair que vous pouvez toujours utiliser une puissance de 3KW (c'est-à-dire la production de 3 kilowattheures par heure) et qu'un système photovoltaïque de 3KWp produirait de l'énergie excédentaire, qui serait stockée dans un fonds de crédit de votre opérateur, puisqu'il n'y a pas d'obligation de paiement. Que signifie kW/p ? Dans le système solaire photovoltaïque, les KW/p sont les kilowatts crête, c'est-à-dire la puissance maximale que les modules d'un système peuvent atteindre en absorbant le rayonnement solaire, ce qui correspond à la condition optimale et à une situation de rendement thermique maximal. A ne pas comparer avec le KW, paramètre de la compagnie d'électricité. Puis-je toujours installer un système photovoltaïque dans ma maison ? Oui, il est possible d'installer un système photovoltaïque dans tout type de maison qui dispose de l'espace nécessaire pour le placement des modules photovoltaïques, en prenant soin de les orienter vers le Sud, afin d'obtenir le rendement maximum et dans des zones qui ne présentent pas d'ombres, de cheminées ou d'obstacles au rayonnement solaire.

  https://voltaic.ch/solutions/photovoltaique-suisse/lausanne/

Installation photovoltaïque Nyon : Le système photovoltaïque fonctionne-t-il même avec un faible rayonnement solaire ? Oui, les modules photovoltaïques sont capables de capter la moindre parcelle de rayonnement solaire et de la convertir en énergie utilisable pour alimenter une unité d'habitation, à condition de respecter les règles simples d'installation, d'inclinaison et d'orientation des panneaux. Comment puis-je avoir un système photovoltaïque à coût zéro ? Il est nécessaire d'acheter le système photovoltaïque avec les incitations de l'État et de stipuler un contrat de Conto Energia. Ainsi, la tranche de financement à verser sera inférieure à la part gagnée dans l'autoconsommation de l'énergie produite et celle vendue à votre opérateur électrique. Une sorte d'amortissement ou d'équilibrage des coûts. Des travaux de maçonnerie sont-ils nécessaires pour intégrer le système électrique ? Non, car le système photovoltaïque est conçu pour s'intégrer au maximum aux systèmes électriques traditionnels. Quel est l'espace nécessaire pour l'installation ? Une surface d'environ 8 à 10 mètres carrés pour chaque kW est nécessaire si vous installez votre système photovoltaïque sur un toit en pente, tandis que pour un toit en pente, environ 25 mètres carrés pour chaque kW sont nécessaires. Combien de temps dure l'installation ? Le temps d'installation dépend de la taille et de la puissance du système, mais en général, pour installer un système de 3 kWc, trois jours ouvrables sont nécessaires. Comment puis-je réduire le temps nécessaire aux procédures bureaucratiques ? Généralement, les entreprises qui s'occupent de l'installation de systèmes photovoltaïques offrent également un service clé en main qui garantit le traitement des formalités administratives, la demande des autorisations nécessaires à l'installation et la demande d'incitations de l'État et de la région. En outre, vous pouvez utiliser le service d'envoi de pratiques en ligne. Comment dimensionner mon système photovoltaïque ? Tout d'abord, il est nécessaire de connaître votre consommation annuelle. Si vous avez besoin de 3000 kW/h (consommation moyenne d'une famille standard), il est nécessaire de faire ce court calcul : 3000 kW/h : 1.300 (production annuelle moyenne d'un système photovoltaïque) = 2.30 kWp. Dans ce cas, le système idéal est de 3kWp. Combien de temps dure un système photovoltaïque ? Les panneaux photovoltaïques sont généralement garantis pendant 25 ans avec une productivité en récession de 80 à 85 %, par rapport à celle garantie au moment de l'installation. Après 25 ans, il y a une période d'autonomie de 10 ans supplémentaires avec des rendements de 60-80%. Le cas des onduleurs est différent, garantis de 2 à 10 ans.

  https://voltaic.ch/solutions/photovoltaique-suisse/nyon/

2013 - 2021 © The Oueb