Les nouvelles technologies au service des personnes âgées


 Validé le 13/02/2015    564 vues


Les nouvelles technologies au service des personnes âgées

À l’heure actuelle, on estime à 15 millions le nombre de seniors dans l’hexagone.

Un chiffre qui devrait s’élever à 20 millions en 2030, d’après les prévisions de l’Insee, ce qui représente environ un tiers de la population.

Une hausse soutenue par l’arrivée des baby-boomers, ces gens qui sont nés entre 1945 et la fin des années 1960 et qui arrivent à la retraite, ainsi qu’à l’allongement de l’espérance de vie.

Cette dernière continue de s’accroître : 84 ans pour les femmes contre 78 ans pour les hommes.

En 2060, l’espérance de vie serait de 91 ans pour les femmes contre 86 ans pour les hommes.

Une aubaine pour les entreprises puisqu’avec leur fort pouvoir d’achat, les 60 ans et plus constituent un marché très porteur.

Une constatation confirmée par les chiffres publiés par le Credoc.

En 2015, les seniors représenteront 54 % des dépenses.

L’autonomie : un marché en forte croissance

Alors que la majorité des seniors vieillissent dans des conditions idéales, la perte d’autonomie concerne environ 1,2 million de Français.

Ce nombre devrait atteindre 1,4 million en 2040. Pour ces personnes, les simples tâches du quotidien, comme se changer, prendre son bain, prendre ses médicaments, relèvent d’un véritable parcours du combattant.

Lutter contre cette dépendance se trouve aujourd’hui au cœur des préoccupations de la société.

Afin de répondre à ce nouveau type de besoins, il faudrait faire preuve de créativité : les entreprises de technologie l’ont très vite compris, c’est pourquoi elles proposent aujourd’hui différentes solutions pour offrir des conditions de vie et de confort optimales aux seniors. (voir ici)

L’on sait que neuf personnes âgées sur dix préfèrent rester chez elle et adapter leur logement plutôt que de vivre dans une maison de retraite.

À ce problème, les gérontechnologies restent la solution. Ces dernières améliorent la prise en charge des personnes âgées en créant des environnements technologiques, que ce soit dans le cadre de la santé, de l’autonomie, de la communication ou encore des loisirs.

Différents domaines sont ainsi concernés, entre autres les objets connectés, la domotique, la robotique, l’e-santé ou encore la visioconférence.

Renforcer la sécurité grâce à la domotique

Aujourd’hui, la démocratisation de la domotique se poursuit. Différentes solutions connaissent un véritable succès.

En appuyant uniquement sur un bouton, il est possible d’ouvrir les volets, portes et fenêtres ou encore allumer l’éclairage sans quitter son lit.

D’autres dispositifs comprennent également des salles de bains sécurisées ou des placards motorisés. Ces innovations connaissent un certain engouement, y compris auprès des personnes valides.

De leur côté, les dispositifs de téléassistance déclenchent une alarme lorsqu’un accident survient. Ce type d’appareil se décline sous différents formats : pendentif, bracelet, médaillon, montre, etc.

Source

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb