Pourquoi souscrire à une assurance dommages ouvrage ?


 Validé le 27/04/2015    632 vues


Pourquoi souscrire à une assurance dommages ouvrage ?

Tout particulier qui fait construire sa maison ou exécuter de gros travaux doit souscrire une assurance construction « dommages-ouvrages ».

Vous êtes ainsi concerné par ce texte et votre assurance vous permet d’obtenir une réparation de certains dommages de construction de votre logement.

Elle doit seulement être souscrite avant le début des travaux effectués par l’entreprise que vous aurez choisie.

Bien entendu, les prêts continueront et vos factures vont s’alourdir sans que vous ayez à profiter de votre bien immobilier.

Des experts devraient venir réaliser les réparations des préjudices, mais vous pouvez ne pas atteindre ce temps souvent « long » et « épuisant ».

La loi française n’interdit pas que vous fassiez vous-même vos propres travaux de réparation ou de rénovation. Sachez toutefois qu’en cas d’accident, vous ne serez pas couvert.

De plus, vous avez déjà donc souscrit une assurance dommages ouvrages qui avait pris certains sinistres en charge. Celle-ci concerne plus précisément les réparations des parties touchant la structure même de votre bâtiment, notamment les murs porteurs, les dalles et les toitures.

Vous ne devez avoir aucun souci, car l’ADO permet le remboursement et la réparation des éventuels désordres relatifs à la garantie décennale.

Vous pouvez de ce fait entreprendre les travaux nécessaires, bien que les décisions de justice ne soient pas encore connues.

Après lesdites « expertises », il est alors du devoir de votre compagnie de se retourner contre les responsables de sinistres diagnostiqués.

Sachez également que cette assurance est obligatoire, c’est-à-dire que sa non-souscription est passible de sanction. Demandez donc une attestation d’assurance avant de conclure un contrat avec vos architectes locaux.

N’oubliez pas que les litiges de construction peuvent avoir lieu à tout moment. Et si vous envisagez encore de revendre votre bâtiment dans les dix ans après les travaux, vous aurez sûrement de graves ennuis. En effet, le futur propriétaire vous exigera toujours cette ADO.

Vous n’êtes pas assez compétent pour évaluer si votre immeuble ne fera pas l’objet d’un sinistre pendant les dix prochaines années. Il faut donc considérer les conseils des experts en la matière. D’autant plus que le professionnel Joris Ducastaing a déjà affirmé l’inexistence d’un risque de péril.

Vous allez sûrement dire que le maire a tout de même donné son avis. Mais grâce à votre assurance dommage ouvrage, vous ne resterez pas longtemps dans cette situation.

Les « deux points de faiblesse structurelle » devront ainsi être réparés sans que vous ayez à attendre les 16 mois ou encore plus. L’élimination des traces d’amiantes suspectées devrait être prise en charge par votre compagnie très bientôt.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb