Comment renégocier le taux de son crédit immobilier ?


 Validé le 06/08/2015    502 vues


Comment renégocier le taux de son crédit immobilier ?

Vous avez contracté un accord de crédit immobilier à des taux d’intérêt plus élevés qu’aujourd’hui ?

Rassurez-vous !

Vous pourrez bénéficier de la baisse des taux d’intérêt actuels en recourant au rachat de crédit immobilier ou en effectuant une renégociation.

La renégociation, un principe plus ou moins rentable

Si les taux d’intérêt actuels sont plus bas que ceux proposés à la date de la signature de votre prêt, vous avez intérêt à renégocier votre crédit immobilier avec votre banque.

La renégociation du taux du crédit immobilier se fait au sein d’une même banque ou dans une autre agence, à la différence du rachat de crédit immobilier.

Toutefois, votre banquier n’est pas obligé d’accepter votre requête.

Ce cas exceptionnel vous conduira à vous diriger vers une autre banque.

Pour profiter des avantages de la renégociation, il faut remplir certaines conditions.

D’une part, pour que l’opération soit rentable, l’écart de points entre la proposition actuelle de la banque et le taux d’intérêt initial de votre emprunt doit être d’au moins 0,5 %.

De l’autre, la renégociation doit être effectuée dans le premier tiers de la durée de vie du prêt, puisque la majeure partie des intérêts est remboursée pendant cette période.

Ce délai dépassé, l’opération risque de ne plus être rentable.

Profitez des offres des autres agences

Les taux d’intérêt et les conditions de renégociation peuvent varier d’une agence à une autre.

Ceci puisque les taux d’intérêt changent d’une région à une autre et la nouvelle agence est susceptible d’effectuer un geste commercial, comme la réduction des frais de dossier de renégociation, voire leur annulation.

Si votre banque refuse les opérations de renégociation, vous devez vous diriger vers une banque concurrente.

Ceci suppose évidemment des frais supplémentaires (dossiers, mainlevée d’hypothèques, etc.).

Vous paierez également des frais de pénalité, supprimés dans certaines conditions (cessation forcée d'un emploi, décès, etc.).

Quelques conseils :

Pour bien calculer les économies issues de la renégociation, il est judicieux de disposer d’un échéancier accompagné d’un tableau d’amortissement pour effectuer des simulations.

Par ailleurs, vous pourrez faire appel à un intermédiaire pour négocier le taux du crédit immobilier avec plusieurs banques.

Enfin, mettez de côté un dossier identique à celui demandé pour votre premier contrat (relevé de compte, bulletin de salaire, etc.) si vous décidez d’effectuer une renégociation avec votre banquier.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb