10 façons de réduire ses impôts


 Validé le 28/04/2016    433 vues


10 façons de réduire ses impôts

Les solutions sont multiples pour réduire la facture fiscale. Gros plan sur les dispositifs qui vont vous faire payer moins d’impôts.

Le dispositif Dutreil : pour les énergies renouvelables

Cette loi permet aux contribuables de devenir actionnaire d’une société spécialisée dans les énergies renouvelables et qui s’inscrit dans le développement durable. 

L’investissement aidera à la construction et l’exploitation d’un projet de parc éolien, de photovoltaïque ou encore de géothermique.

Les particuliers qui injecteront des fonds devront garder leurs parts pendant cinq années, ainsi ils bénéficieront d’une réduction ISF s’élevant à 100 000 euros pour les célibataires et 200 000 euros pour les couples. 

Ces avantages fiscaux s’associent au protocole de Kyoto (accord international pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre) où la France déclare vouloir produire 21 % de sa consommation électrique par le biais d’énergies renouvelables d’ici 2020.

Investir en Outre-mer, avec la loi Girardin

Mis en application, en 2003, le dispositif Girardin permet aux contribuables de réduire leurs impôts en investissant en Outre-mer.

Pour cela, deux volets existent dans le dispositif : Le Girardin logement social et le Girardin industriel.

Les investisseurs ont donc le choix entre investir dans la construction de logements neufs ou investir dans l’acquisition de biens industriels pour permettre aux entreprises locales de développer leurs activités.

Une aubaine pour ces entrepreneurs ultramarins qui se voient souvent refuser les crédits bancaires.

Investir dans des PME via les dispositifs de réduction ISF PME

Pour ceux qui ont le bonheur d’être suffisamment riches pour avoir le bonheur de payer l’Impôt de Solidarité sur la Fortune, il existe plusieurs dispositifs de réduction ISF via l’investissement dans des PME.

Citons notamment la holding ISF (réduction d’ISF pouvant atteindre 45.000€) ainsi que le FIP ISF (jusqu’à 18.000€ de réduction ISF).

SOFICA : défiscalisez en soutenant le septième art

L’industrie du Cinéma a toujours besoin de mécénats pour vivre. Avec la défiscalisation dans ce secteur, les contribuables peuvent désormais investir dans le cinéma français.

Le placement s’élève à 5000 euros minimum et ne pourra pas dépasser 18000 euros.

Vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 36% du montant investi.

Restauration immobilière avec la loi Malraux

En 2016, l’avantage fiscal de la loi Malraux est de 30% du montant des travaux de rénovation effectués sur un immeuble ancien situé en secteur sauvegardé et 22% du coûts des travaux pour un immeuble en Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysage (ZPPAUP).

L’objectif est de restaurer et de garder le plus longtemps possible le patrimoine français dans les villes éligibles.

Les contribuables qui participent à la rénovation de ces lieux dits « classés » s’engagent à louer le bien acquis pendant neuf ans.

Le dispositif Censi-Bouvard

Cette carotte fiscale incite les contribuables à investir dans des résidences spécifiques (résidences étudiantes, EPHAD).

Le logement doit être loué pendant neuf ans et meublé lors de l’acquisition.

Ce dispositif permet de réduire ses impôts de 11%. 

Les travaux d’économies d’énergie

Vous pouvez dès à présent réduire votre impôt en entreprenant des travaux qui favorise le développement durable dans votre résidence principale avant fin décembre.

Vous bénéficierez d’un crédit d’impôt allant jusqu'à 45%. 

Réduisez votre impôt en étant généreux

Versez des fonds à des associations ou œuvres de charité qui assurent en France ou à l’étranger des repas gratuits ou des soins médicaux, ainsi vous réduirez vos impôts en étant généreux.

Une réduction d’impôt qui peut atteindre jusqu'à 75% des sommes versées.

Il faut savoir qu’une réduction d’impôt est également accordée aux contribuables qui choisissent d’être généreux envers un parti politique. 

Crédit d’impôt pour les frais de garde d’enfants

Les parents qui font garder leurs enfants âgés de moins de 6 ans au 1er janvier de l’année d’imposition peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt au titre des dépenses qu’ils réalisent pour leurs enfants à l’extérieur de leur domicile.

Le crédit d’impôt est égal à 50% des dépenses dans la limite de 2300 euros/an et par enfant. 

Soutenez la presse

Une réduction d’impôt est accordée aux contribuables qui versent des fonds dans le capital d’entreprises de presse.

Il s’agit en général de journaux de presse soumis à l’impôt sur les sociétés.

Cette réduction d’impôt est de 30% des sommes investies : 1000 euros pour les célibataires soit une réduction d’impôt de 300 euros ou de 2000 euros pour les couples ayant une imposition commune soit une réduction maximale de 600 euros. 

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb