La marche arrière en Suisse


 Validé le 18/01/2016    390 vues


La marche arrière en Suisse

C'est en vigueur depuis le 1er janvier 2016. En Suisse, vous n'avez désormais plus le droit d'effectuer une marche arrière sur plus de 20 mètres.

Une exception existe également pour le parcage latéral. C'est à l'Office fédéral des routes (OFROU) que l'on doit cette nouveauté, après une modification de la Loi fédérale sur la circulation routière (LCR) par ce dernier.

La raison invoquée pour justifier ce changement suprenant est l'augmentation du volume de trafic en Suisse. L'argument est donc sécuritaire.

Réactions des professionnels

Evidemment, et comme le rapporte le journal 20 minutes, les réactions n'ont pas tardé à survenir. C'est principalement le cas dans le canton du Valais où les professionnels de la route s'insurgent.

Le quotidien valaisan Le Nouvelliste relaie notamment l'inquiétude de Grégoire Praz, le Président de l’Association valaisanne des moniteurs de conduite. Pour lui, ne pas pouvoir enseigner la marche arrière (excepté sur une très courte distance) dans un "canton alpin comme le Valais" pose problème.

En effet, si la manoeuvre est interdite par la LCR, il va de soi qu'on ne peut la demander en examen ni la pratiquer dans le cadre de cours de conduite. Et sans pouvoir la pratiquer, les élèves ne seront pas aptes à l'effectuer dans des cas où elle se révélerai véritablement nécessaire.

En revanche, cela fait un exercice difficile en moins pour l'examen des apprentis conducteurs.

Peut-on espérer que l'OFROU change d'avis et... fasse marche arrière ?

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb