6 idées reçues sur la montgolfière


 Validé le 11/09/2014    1170 vues


6 idées reçues sur la montgolfière

Un vol en montgolfière est une expérience unique à vivre.

Cependant, cette pratique est encore confidentielle et souffre d'idées reçues qui ont la peau dure.

Ensemble, tordons le cou à 6 d'entre elles :

  • J’aurais le vertige en montgolfière - Faux, le sentiment de vertige ne peut se produire que lorsque l’on est en contact avec le sol.

  • Je ne me sentirais pas en sécurité dans une montgolfière - Faux, la montgolfière épouse le sens du vent, la nacelle est de surcroît très stable et sécurisante.

  • Il doit faire très froid là-haut - Faux, la température est sensiblement la même qu’au sol, notamment grâce à l’absence de vent et à la chaleur dégagée par le brûleur.

  • On peut faire de la montgolfière à n’importe quel âge - Faux, il faut tout de même respecter la directive de l’aviation civile qui a fixé l’âge minimum à 6 ans. En revanche, pas d’âge maximum.

  • Contrairement au pilote d’avion, le pilote de montgolfière n’est pas qualifié - Faux, pour devenir aérostier, il faut repasser tous les deux ans une licence de pilote de ballon à air chaud délivrée par la Direction Générale de l’Aviatiation Civile (DGAC).

  • La montgolfière est une activité dangereuse et risquée - Faux, les accidents graves sont rarissimes et à ce jour on ne compte qu’un seul accident mortel en France et 10 dans le monde entier.

Autant dire que statistiquement, vous avez plus de chance de mourir écrasé par une noix de coco.

Vous l’aurez compris, la plupart des idées reçues sur les montgolfières sont fausses.

En réalité, ce moyen de transport et d’évasion est bien plus sur que l’on pourrait le penser.

2013 - 2020 © The Oueb