Défendre les services et commerces de proximité du canton d'Antrain


 Validé le 11/03/2015    633 vues


Défendre les services et commerces de proximité du canton d'Antrain

A l'occasion des élections départementales 2015 qui se déroulent les 22 et 29 mars prochains, Christophe Dumilieu et Amande Gat ont choisi de s'engager pour défendre les couleurs de l'écologie.

Mais quelles idées se cachent derrière ce mot bien souvent vidé de son sens ?

Plutôt du bon sens

L'écologie prôné par ces deux citoyens sur le canton d'Antrain tient plus du bon sens que de la politique.

Ainsi, le nouveau canton étant très rural et composé de nombreuses communes qui ont bien souvent moins de 1000 âmes, pour certaines moins de 300 comme Le Tiercent, la priorité est donc de lutter pour que les commerces et services de proximité de ne fassent pas happer par l'agglomération rennaise ou même par Fougères.

Cela passe bien évidemment par des coups de pouces et un accompagnement des commerçants qui cherchent à s'implanter. Un commerce de plus, c'est un peu plus de vie dans nos bourgs, et surtout, des emplois créés sur place et surtout non délocalisables.

Mais cela passe également par le maintien de la poste ou de la gendarmerie par exemple, des services dont les anciens ne pourront plus avoir accès s'ils venaient à fermer.

C'est le cas des gendarmeries de Sens de Bretagne et de Saint Aubin d'Aubigné qui sont menacées de fermeture pure et simple quelques semaines après les élections départementales.

Enfin, la création d'emplois et le maintien de la vie de nos bourgs passent également par un soutien actif à l'agriculture locale, bien évidemment via l'installation des jeunes agriculteurs, mais également en faisant en sorte que les cantines scolaires et autres services de restauration se fournissent en viande, en légumes, en lait, en fruits auprès des producteurs de leur secteur.

2013 - 2019 © The Oueb