Antibes, le bon plan de l’été pour louer un bateau


 Validé le 13/04/2018    632 vues


Antibes, le bon plan de l’été pour louer un bateau

Etonnante est cette ville d’Antibes pour qui les contrastes sont un argument majeur si ce n’est le principal atout pour le tourisme. Impossible de masquer l’attractivité balnéaire ni les festivités nocturnes, les spectacles aquatiques et les couleurs made in Provence. Un charme fou qui concerne aussi la location de bateaux. Et à ce sujet, les destinations majeures foisonnent lorsque la croisière commence à Antibes.

Le quai des Milliardaires au port Vauban d’Antibes. C’est là que vous verrez de loin (l’accès est interdit aux badauds) des mastodontes de la plaisance. Le plus grand yacht du monde y est d’ailleurs venu faire escale. D’un autre côté, la ville qui a fait de Pablo Picasso son citoyen d’honneur en 1957 parvient aussi à surprendre par sa vivacité, son amour de la culture provençale et ses espaces verts. On peut dire que marins et jardiniers cohabitent à merveille au niveau d’un point important de la Côte d’Azur, entre Cannes et Nice. 

Louer un bateau à Antibes pour vibrer nautisme

Si le port Vauban est le plus grand au niveau européen pour la plaisance, Port Gallice tourne dans le bon sens plaisance, calme et cadre authentique. Vous pouvez y débuter votre location de bateau à Antibes et commencer alors une navigation qui s’annonce fabuleuse. Il faut dire que vraiment tout y est, du soleil à votre premier point d’arrivée. 

Cela pourra être Cannes, les îles de Lérins (Sainte-Marguerite, Saint-Honorat) ou la baie de Saint-Tropez. Les îles d’Hyères sont ponctuellement choisies pour leur beauté et cette alliance entre nautisme et nature que l’on peut retrouver aussi à Antibes. La trajectoire Nice-Monaco-Menton, la Corse, le saut en Italie : là aussi, les destinations font rêver. 

Les points forts de la visite d’Antibes

Depuis 1966, le château Grimaldi est devenu l’antre du Musée Picasso. Un autre nom célèbre cité précédemment revient au moment d’énumérer les attractions touristiques à Antibes : celui de Vauban, dont le fort Carré se visite pour prendre pleinement conscience de l’importance qu’a eue sa forteresse par le passé. Pour ce qui est du Cap d’Antibes, il s’atteint par les chemins (Douaniers, Calvaire) et l’eau. 

En bateau, il est un observateur de la vision des vacances des visiteurs. Pêche, nage avec des dauphins, plongée sous-marine, wakeboard et bouée tractée sont de la partie. La nuit tombée, la fête peut se prolonger à bord (pour ceux qui dorment au mouillage ou à quai) ou sur terre, où le quartier de Juan-les-Pins est très sollicité. Tout cela sans que la ville sombre dans une dépendance à la vie nocturne. Antibes ou quand le contraste donne des ailes.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb