Les 8 accidents domestiques


 Validé le 22/09/2015    635 vues


Les 8 accidents domestiques

Capdouceur vous propose de découvrir les accidents les plus fréquents chez les enfants et les gestes simples à avoir pour le protéger au maximum.

Petits et grands malheurs des plus jeunes

La chute

A chaque âge, sa chute !

Dès la naissance et jusqu’à environ 6 mois, votre enfant peut tomber de sa table à langer, du canapé ou de votre lit, ou bien même de sa chaise haute.

Plus tard, lorsque bébé grandit et qu’il se déplace, soyez vigilants avec les escaliers, les fenêtres, les lits en hauteur…

En effet, les enfants sont moins vigilants et ne se rendent pas compte du danger.

Quelques astuces pour éviter le drame :

  • Ne jamais laisser bébé seul sur sa table à langer même un court instant
  • Sur sa chaise haute, assurez-vous qu’il soit bien attaché. Assurez-vous que la chaise haute comporte la mention « conforme aux exigences de sécurité »
  • Munissez-vous d’une barrière de sécurité en haut et en bas des escaliers
  • Evitez tout objet sous une fenêtre sur lequel bébé pourrait escalader

L’étouffement

Un bébé met tout à la bouche et joue avec tout ce qu’il trouve.

Seulement certains objets sont dangereux et peuvent être cause d’étouffement de l’enfant (cordons de vêtements, écharpes, billes, capuchons de stylos, couvertures, cordons de vêtements, cacahuètes…)

Quelques astuces pour prévenir l’étouffement :

  • Evitez  de laisser à porter de main tout petit objet ou petit aliment
  • Privilégiez les gigoteuses aux couvertures
  • Privilégiez les tours de cou aux écharpes

La noyade

La noyade n’arrive pas qu’à la piscine ou à la mer : elle peut aussi avoir lieu dans le bain.

Dans seulement 20 cm d’eau, l’enfant peut se noyer.

Quelques astuces :

  • Ne tournez jamais le dos même quelques secondes
  • Utilisez les sièges de bain ou transat de bain
  • Utilisez tapis de bain antidérapant

L’intoxication

Souvent due à l’ingestion de médicaments, de produits ménagers et de bricolage qui sont laissés à la portée des enfants.

Quelques astuces :

  • Mettre en hauteur : médicaments, produits ménagers et de bricolage …
  • Respectez les doses prescrites pour les médicaments
  • En cas d’intoxication, ne faites pas vomir votre enfant et ne lui faites pas boire de lait
  • Appelez le centre antipoison de votre ville

La brûlure

La peau d’un enfant est plus fragile que celle d’un adulte (ex : avec une eau à 60°, l’enfant peut-être brûlé au troisième degré ou seulement 3 secondes).

Les plaques chauffantes, liquides trop chauds, boissons chaudes, le bain, cheminée, produits inflammables, allumettes, briquets…

Autant de risques de brûlures peuvent avoir lieu dans toutes les pièces de la maison.

Quelques astuces :

  • Dans le bain, utilisez un thermomètre de bain
  • Privilégiez les fours avec des portes isothermes
  • Ne laissez pas à disposition fers à repasser, bouilloires…
  • Mettre les queues des casseroles du côté intérieur des plaques de cuisson

L’écrasement des doigts dans les portes

C’est un accident domestique  fréquent chez l’enfant.

Il aura tendance à vouloir prendre appui sur tout lorsqu’il va commencer à se déplacer et ses petits doigts seront souvent là où il ne faut pas…

Il aura tendance également à vouloir ouvrir les portes de placards, les tiroirs…

Quelques astuces :

  • Equipez vos portes et vos tiroirs de système de blocage
  • Apprenez à votre enfant à ne pas claquer les portes et à ne jamais laisser ses doigts dans l’encadrement des portes

L’électrocution

L’électrocution n’est pas seulement provoquée par le fait de mettre les doigts dans les prises.

Elle peut aussi être provoquée dès que de l’eau se trouve à proximité d’appareils électriques.

Quelques astuces :

  • Munissez vous de cache-prises
  • Débranchez les appareils électriques après utilisation
  • Ne surchargez pas vos prises électriques avec des multiprises.

La coupure

La coupure est aussi un accident domestique fréquent chez l’enfant à partir de 9 mois environ.

Quelques astuces :

  • Eloignez de sa portée tout ustensile coupant (couteau, rasoir…). 

 

Pour que votre enfant comprenne mieux l’interdiction et ne soit pas frustré, expliquez lui pourquoi il n’a pas le droit à certaines choses et les dangers auxquels il s’expose.

Mais surtout, soyez toujours vigilant et ayez toujours un œil sur lui !

D'autres pages à consulter :

    2013 - 2019 © The Oueb