La cigarette électronique : en savoir plus sur ce phénomène


 Validé le 02/10/2014    707 vues


La cigarette électronique : en savoir plus sur ce phénomène

Récemment, l’organisation mondiale de la santé a publié des chiffres inquiétants, le tabagisme tue presque 6 millions de personnes dans le monde chaque année.

Un fumeur sur deux meurt à cause de sa dépendance au tabac.

Plusieurs personnes voudraient arrêter de fumer et sont incapables.

La cigarette électronique

C’est la cigarette que les fumeurs attendent depuis longtemps, une cigarette sans tabac et sans goudron.

Une cigarette qui ne causerait pas de cancer et qui pourrait même permettre à certains fumeurs d’arrêter de fumer.

La cigarette électronique a été développée en 2003. C’est un pharmacien chinois qui a vu son père mourir du tabagisme et qui a déposé en 2005 un brevet pour « une cigarette sans fumée à pulvérisation électronique ».

La plupart de modèles viennent de la Chine. Certaines entre eux contiennent la nicotine d’autres pas.

Les cigarettes électroniques fonctionnent toutes selon les mêmes principes.

À l’intérieur, on retrouve une pille, un élément chauffant et un réservoir dans lequel on met un liquide. Lorsque le fumeur inspire, la pille active l’élément qui transforme le liquide en gaz.

Ce qui sort de la bouche des fumeurs, ressemble à de la fumée, il s’agit en fait de très fines gouttelettes, une sorte de vapeur, c’est pourquoi les fumeurs de la cigarette électronique ne disent pas qu’ils fument, mais qu’ils vaporisent, qui serait beaucoup moins nocive que la fumée  de la cigarette traditionnelle.

Le principal danger de la cigarette traditionnelle, c’est sa combustion.

Lorsqu’on l’allume, les feuilles de tabac se transforment en 4 000 produits chimiques dont certains sont très toxiques comme le goudron, l’arsenic, le plomb, le monoxyde de carbone, et le benzène.

Dans la cigarette électronique avec nicotine, il n’y a pas de tabac.

Le liquide que les consommateurs vapotent, contient très peu d’éléments ; on retrouve de l’alcool, de l’eau, des arômes et très peu de nicotines.

La grande majorité du liquide est composée de propylène de glycol ou de glycérine végétale, c’est ce qui sert à créer la vapeur. 

D'autres pages à consulter :

    2013 - 2020 © The Oueb