Page d'accueil du site : Gare des Brotteaux

Gare des Brotteaux : Un monument historique dans le cœur des Lyonnais


 Site VIP    Validé le 21/06/2018    163 vues

La Gare des Brotteaux, une ancienne gare ferroviaire

Le bâtiment des voyageurs de la gare Lyon-Brotteaux mesure 153 mètres de long et se compose d’un pavillon central mesurant 46 mètres sur 19 mètres de large et couvert d’un toit en forme de dôme.

La gare des Brotteaux possèdent également 2 ailes dissymétriques avec une toiture à 4 pans. Le bâtiment mesure 46 mètres de longueur pour l’aile sud consacrée aux salles d’attente et au buffet et 61 mètres de long pour l’aile nord destinée aux arrivées. Elles ont toutes deux une largeur de 12 mètres et une hauteur de 16,30 mètres.

Imposant, le monument lyonnais culmine à 23,70 mètres de haut et se compose de 4 niveaux et un étage de combles. La structure du bâtiment est en pierres de taille provenant des carrières de l’Isère.

Toutes les toitures sont couronnées par des éléments de ferronnerie ouvragés. La couverture est la même pour l’ensemble des 3 toitures : une charpente métallique recouverte d’ardoises plates et grises.

Le décor de la façade principale fait partie intégrante de la construction. Les pilastres semblent soutenir la frise du pavillon central et la corniche des 2 autres corps de bâtiment. Au-dessus des chapiteaux centraux, 2 têtes de femmes, l’une coiffée d’un bonnet, l’autre d’une étoile, symbolisent les villes de Marseille et Paris avec au-dessus d’elles, les 2 écussons de ces villes terminus de la Compagnie du PLM Les autres blasons de la frise, groupés 5 par 5, figurent les villes traversées par la compagnie.

De plus, une horloge, d’une hauteur de 2,50 mètres, est située au centre de la gare des Brotteaux. L'inscription « Chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée » est visible. Ces sculptures et bas-reliefs ont été réalisés par l’artiste F. Masson. La façade est pourvue sur toute sa longueur d’une marquise à structure métallique avec une couverture en verre armé.



D'autres pages à découvrir

La gare des brotteaux et Jean-Claude Anaf : Fermée en 1983 par la SNCF suite à l’arrivée des trains à grandes vitesse (TGV), la gare des Brotteaux était amenée à disparaitre. En 1989, Jean-Claude Anaf, commissaire-priseur de talent à Lyon, rachète l'édifice près de 8 millions de francs au lieu des 30 escomptés pour créer un somptueux hôtel des ventes.

  https://www.gare-des-brotteaux.fr/gare-brotteaux-jean-claude-anaf

2013 - 2018 © The Oueb