Quand et comment utiliser la communication non violente ?


 Validé le 11/06/2015    534 vues


Quand et comment utiliser la communication non violente ?

Cette méthode de communication a pour objet de créer entre les êtres humains des relations fondées sur la compassion, l’empathie, la coopération harmonieuse ainsi que le respect de soi et le respect des autres.

Cet outil de communication verbale repose sur quatre principes fondamentaux : toute situation doit pouvoir être observée sans juger aucune partie, chacun doit apprendre à exprimer son propre ressenti, à exprimer ses besoins et à formuler ce qu’il attend de l’autre ; il vise à transformer les conflits en de simples dialogues.

Utiliser la technique dans un groupe

Qu’on soit dans un cadre familial, dans une association, en milieu scolaire ou en entreprise ; la communication fait très souvent défaut et dégénère en rapport de forces.

C’est pour cette raison que le docteur Marshall Rosenberg a initié la Communication non violente ; un processus de communication inspiré des travaux des psychologues.

En effet, la mise en place de cette technique de communication permet au groupe, association dans le cadre professionnel ou familial de retrouver et exprimer ces besoins authentiques, de reconstruire des liens à la fois simples et sincères ainsi que de favoriser la coopération.

En effet, la méthode de la communication non violente consiste à observer la situation sans jugement, d’instaurer une réelle échange tout en respectant la vie de soi et de l’autre, ainsi que de pour désamorcer les conflits inutiles dus à une communication inadéquate.

Cette communication se vie sur deux plans bien différents mais sont indispensables ; le premier c’est l’intention de bienveillance et la recherche d’une qualité de relation, et le deuxième c’est la façon de communication. Une intention qui sert cette intention.

Les avantages de cette communication

Dans la vie quotidienne, la communication non violente permet d’atteindre un état de compassion pouvant faciliter la résolution des conflits.

En effet, le principe gagnant-gagnant permet à chaque partie de satisfaire ses besoins propres tout en maintenant un esprit de collaboration mutuelle.

Chaque individu souhaitant communiquer avec plus d’authenticité et d’efficacité pourrait en profiter.

Cependant, pour les personnes ayant tendance  à se laisser submerger par leurs émotions et pour les autres qui peuvent être régulièrement confrontées à des interlocuteurs agressifs, cette communication pourrait être très bénéfique.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb