L’immobilier vu par le nouveau président Emmanuel Macron


 Validé le 30/05/2017    81 vues


L’immobilier vu par le nouveau président Emmanuel Macron

Comment le nouveau président de la république française voit-il le secteur de l’immobilier ?

Sa gouvernance sera-t-elle marquée par la continuité du gouvernement Hollande en matière de défiscalisation, aides et autres avantages fiscaux ?

Réponse ci-après avec ce bref résumé des mesures que souhaite prendre Emmanuel Macron.

La loi Pinel sera reconduite au 31 décembre 2017

Il l’avait annoncé durant la campagne. 80 % des français seront exonérés de la taxe d’habitation. Mais alors, à quelle sauce seront mangés les propriétaires restants ? Et quelle direction va prendre le secteur de l’immobilier sous le gouvernement Macron ? Sans surprise, le gouvernement en place devrait prolonger le dispositif de la loi Pinel ainsi que le PTZ, ou Prêt à Taux Zéro.

Le président Macron déclarait d’ailleurs, il y a encore quelques jours sur le site businessimmo, que « Le dispositif Pinel et le PTZ, qui ont contribué au redémarrage de l’activité de la construction, ne doivent pas être brutalement stoppés ». Le dispositif qui devait donc prendre fin à la date du 31 décembre 2017 sera reconduit. Il en va de même pour le PTZ, ce dernier permettant aux primo-accédants de devenir propriétaire d’un logement plus facilement.

Les autres mesures du gouvernement Macron dans le secteur de l’immobilier

Parmi les autres mesures relatives au secteur de l’immobilier que le gouvernement Macron va conserver ou mettre en place, on retrouve la taxe fixe pour les investisseurs, plus communément appelée la « Flat taxe » ou encore l’impôt à taux unique. Cette taxe possède un taux fixe de 30 %. Elle est calculée sur les prélèvements sociaux et le revenu.

Du côté de la construction des logements, un fonds public viendra au secours des propriétaires qui seront dans le besoin. Ainsi, tous les propriétaires en situation de précarité énergétique pourront profiter de cette aide. Emmanuel Macron a également l’intention de construire plus de 80 000 logements dédiés aux jeunes. Quant aux logements sociaux et à la loi Solidarité Renouvellement Urbain, cette dernière sera maintenue, bien que des modifications soient prévues. Un système de points sera ainsi mis en application.

Le dispositif Pinel restera donc certainement pour plusieurs années le meilleur moyen pour tous les actifs et contribuables de récupérer une partie de leurs impôts pour s’en constituer un patrimoine et un capital, tout en soutenant l’économie et la politique du logement, ce qui est absolument vital pour notre société.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2019 © The Oueb