Les avantages et inconvénients du vélo électrique


 Validé le 25/07/2013    4610 vues


Les avantages et inconvénients du vélo électrique

Le vélo électrique, également nommé « e-bike » se distingue de ses pairs classiques par la présence d’un moteur qui contribue à le propulser en avant.

Généralement, il s’agit d’un moteur de 180 à 250 Watts soutenu par une batterie de 24 ou 36 Volts.  Pour la recharge, il suffit de brancher la batterie sur une prise de secteur. La motorisation du vélo rend le pédalage moins fatigant.

En effet, le moteur se déclenche de façon automatique quand le cycliste appuie sur les pédales et s’arrête également quand le mouvement de ceux-ci cesse. L’effort requis pour faire 25 km/h est donc moindre comparé à l’usage d’un vélo traditionnel.

Certains modèles sont motorisés dès la fabrication, d’autres sont des bicyclettes classiques auquel on a ajouté un moteur. Sachez que le VAE (vélo à assistance électrique) est aussi disponible en modèle VTT et qu'il existe donc en tant vélo tout terrain électrique.

Des avantages incontestables

On trouve de multiples raisons de vouloir un vélo électrique lorsqu’on ignore l’émission de CO2 au cours de sa fabrication.

Rien que comparé à la voiture, il remportera le prix de l’écologie pour le long terme : pas besoin de carburant donc pas de gaz d’échappement, coût moins élevé à l’achat et pour l’entretien. Sa consommation est estimée à environ 1kWh par 100 km de distance parcourue, et l’émission de CO2 à 17g par km si la voiture en rejette 189g.

De ce fait, le côté économique de ce modèle de cycles est reconnu. L’e-bike affiche aussi un côté pratique car il n’est pas encombrant : pas de parcmètre ni de difficultés pour trouver une place de parking.

Comparé aux vélos traditionnels, il est estimé comme reposant. Le cycliste n’est pas obligé de pédaler à longueur de temps. En considérant le besoin de pratiquer modérément un sport, le vélo à assistance électrique est une alternative intéressante, surtout chez les personnes âgées.

Des inconvénients non négligeables

Mais l’usage d’un vélo électrique n’est pas non plus dépourvu d’inconvénients. La première contrainte se situe au niveau du prix, si celui-ci est comparé à celui d’un vélo classique. Il faut prévoir plus de 1500 euros pour se procurer un modèle convenable.

Bien sûr, lorsqu’il est régulièrement utilisé, son prix se retrouve vite amorti. Le coût n’est donc pas forcément un inconvénient majeur.

Plus lourd à cause de la motorisation, le vélo électrique pourrait être gênant sur les parcours montagneux.

Le risque de se blesser est plus élevé en cas de chute latérale en raison du poids de l’engin. Et comme avec tous les moteurs, il faut s’attendre à des éventuelles pannes sur la route.

Bien sûr, le vélo électrique est peu recommandé lorsque le temps fait des siennes, quand il pleut à verse par exemple.

La présence de la batterie implique un temps de recharge quotidien si on prévoit d’utiliser le vélo tous les jours. Et justement, la question des batteries au lithium reste un point à améliorer en raison de leur caractère polluant.

Heureusement, celles-ci sont recyclables et les recherches de sources d’énergie durables se poursuivent toujours.

Le vélo électrique fait partie de ces nouvelles tendances du marché du vélo, il a ses avantages et ses inconvénients. A vous de choisir si le VAE est un investissement intéressant pour vous.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb