Le jobbing, un système efficace pour arrondir ses fins de mois


 Validé le 03/06/2014    884 vues


Le jobbing, un système efficace pour arrondir ses fins de mois

Venu d’outre-Atlantique, le jobbing rencontre aussi un succès croissant en France.

Il s’agit pour particuliers ou des professionnels de proposer des tâches ponctuelles ou un travail d'appoint à d'autres particuliers en passant par des plates-formes de petites annonces en ligne telles que Jemepropose.

Certaines sont dédiées au jobbing, d'autres sont plus généralistes, mais le principe reste le même : mettre en relation ces particuliers recherchant ou proposant des prestations diverses.

Répondre aux effets de la crise économique

Avec quelques milliers de nouveaux posts quotidiens, le volume d'annonces s'envole.

Soutien scolaire, préparation d'un déménagement, tâches ménagères ou menues réparations, baby-sitting ou gardiennage d'animaux...

Au lieu de s'adresser à des professionnels, il devient aujourd'hui plus courant de solliciter de personnes qui disposent des qualifications requises.

L'objectif est autant financier que solidaire ; non seulement le coût de la main-d'œuvre est moindre, mais des millions de personnes à faibles revenus ont des chances de gagner un peu d'argent, voire, à terme, d'avoir un « vrai » travail, ou simplement de rester actives.

Les statistiques sont en effet alarmantes. Le nombre total d'employés à temps partiel, chômeurs ou non, a passé la barre des 4,5 millions en 2010, soit 200.000 personnes de plus qu'en 2008. La tranche des 25-49 ans en compose la majorité (près de 60 %).

De leur côté, les salariés à temps partiel en quête d'une source complémentaire de revenus sont aujourd'hui 1,55 million, après avoir enregistré une hausse de 50 % entre 2009 et 2013.

Si l'on se base sur le nombre d'annonces dans la catégorie des services, Antoine Jouteau, directeur général adjoint du site Leboncoin, avance qu'il a doublé sur son site en seulement un an.

Entre septembre 2012 et septembre 2013, sur YoupiJob, 18 000 heures de travail (soit environ 12 équivalents temps pleins) se sont échangées ; les transactions entre particuliers générées sur le site se sont ainsi chiffrées à 727 715 euros.

Des résultats encourageants, même si l'Hexagone est encore loin des États-Unis, des 4 millions de dollars mensuels dégagés par le seul site américain Task Rabbit.

Le marché est en train de se structurer et se professionnaliser progressivement, l'objectif étant de passer du simple coup de main pour créer de vrais emplois et contribuer de ce fait à réduire le chômage.

Que vous ayez besoin de vous faire aider, ou cherchiez quelques heures de travail, voire une activité plus stable, le jobbing est une piste à explorer.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb