FRAM, n’est pas près de disparaître malgré ses difficultés financières


 Validé le 12/10/2015    621 vues


FRAM, n’est pas près de disparaître malgré ses difficultés financières

FRAM se trouve depuis quelques années dans une situation financière qui n’est pas à envier pour un Tour Opérateur.

Toutefois, en s’associant éventuellement avec Karavel Promovacances ou HNA, le groupe chinois allié à Selectour Afat, la partie ne semble pas perdue pour autant aussi bien pour la marque que pour ses distributeurs et ses clients.

Richard Vainopoulos s’exprime sur les possibilités de rachat.

FRAM, une popularité bien assise

Depuis sa création, FRAM figure parmi les marques qui ont plu et continuent de plaire aux Français pour la qualité de ses produits de voyages et des destinations ainsi que des formules proposées.

En 2014, plus de 400 000 voyageurs et vacanciers ont choisi de lui faire confiance malgré les manœuvres de mauvais conseillers pour détourner les clients vers d’autres TO.

En effet, en dépit des difficultés financières, la qualité des produits n’a point changé et elle est toujours restée compétitive.

Il est donc normal que bon nombre de professionnels du tourisme s’accordent sur le fait que FRAM fait partie des bases et des fers de lance de l’industrie touristique française, et que sa disparition risque de porter un sérieux coup à cette dernière.

Ils semblent donc également tous d’accord qu’une reprise de FRAM par un autre label est la meilleure chose qui puisse lui arriver.

Richard Vainopoulos, sceptique quant à la participation de Selectour aux négociations

Les deux prétendants au rachat de FRAM proposent deux offres bien distinctes.

En effet Karavel Promovacances pose comme condition un dépôt de bilan de la marque, contrairement à HNA qui est prêt à conclure l’affaire sans passer par cette opération.

Pour Richard Vainopoulos, président de TourCom, Selectour Afat, en tant que réseau de distribution il n’a pas sa place dans les négociations et ne doit pas investir dans le capital d’un Tour Opérateur.

Quoi qu’il en soit, FRAM reste dans le top 5 des fournisseurs de TourCom même si en 2012, la marqué était le premier fournisseur du réseau d’agences indépendantes de Richard Vainopoulos.

Et ce dernier de rajouter que selon lui, les causes de la déchéance progressive de FRAM sont une mutation technologique tardive et les fréquents changements de direction et de stratégie.

D'autres pages à consulter :

2013 - 2020 © The Oueb